Tout d’abord, permettez-moi de vous souhaiter une merveilleuse année 2019.

          Je suis absent des réseaux sociaux depuis quelques semaines, mais je ne vous oublie pas. Un emploi du temps très chargé, des priorités de la vie de tous les jours, et une remise en question ont eu raison de mon activité sur Internet.

C’est avec plaisir que je rédige cet article pour revenir sur les douze derniers mois. Vous avez été nombreux(ses) à me contacter par email, ou sur messagerie, pour me souhaiter les vœux, me féliciter ou simplement prendre de mes nouvelles… à mon tour !  🙂  

J’aimerais que cette nouvelle année vous rende au centuple la gentillesse et la joie que vous m’avez procurées. Que cette année vous gratifie de mille sourires au quotidien, mais surtout qu’elle vous prouve que le bonheur se construit de petites joies. Il suffit souvent d’ouvrir les yeux pour les entrevoir et les collectionner. 

Bonne année mes amis lecteurs !

       2018 ? Que faut-il que j’en retienne ?

           Quelle année ! En faire le bilan n’est pas chose aisée, mais une nouvelle fois je vais tenter de rester honnête avec vous, et surtout avec moi-même. 

        La santé : 

          Pff, enfin ! Presque envolé complètement mes problèmes de dos… la santé… c’est primordial ! J’en tire une sacrée leçon ! En effet, malgré ma résignation à croire que ces soucis pèseraient à jamais sur mes épaules ; je me trompais… Gardez espoir ! Rien n’est jamais perdu.

       L’écriture :

         Mais venons-en à l’écriture, c’est tout de même le point qui nous importe ici, qu’en dire ? Je vais considérer que “Comme un phare dans la tourmente” fait partie des publications de cette année passée, je l’avais mis en ligne le 25 décembre 2017… sa vraie “vie” a donc débuté en 2018. Quel beau cadeau vous m’avez offert au travers de l’accueil que vous lui avez réservé. Un roman qui mijotait depuis dix ans dans ma tête et dans mon cœur. Une histoire couchée sur le papier dans un premier jet en moins d’un mois… une frénésie qui m’a emporté comme jamais. Le roman vous propose de rencontrer un vieux paysan, un peu taiseux, qui sur son lit d’hôpital se remémore ses dernières années. Il m’a permis de revivre des souvenirs intenses avec mon grand-père. Mais, le miracle, c’est qu’il vous a permis d’en faire autant ! Ce roman est particulier, sa publication fut émaillé de craintes ; je changeais complètement de registre, de style. Mais vous avez répondu présent, encore merci !

            Puis, est sorti en mai ” La tête du lapin bleu” … un an de travail intense, aidé et épaulé par un petit groupe d’amies lectrices qui m’ont suivi dans le processus d’écriture, presque pas à pas. Surtout Sarah, fidèle entre les fidèles. Je ne les remercierai jamais assez pour leur soutien. Comme vous le savez, ce roman fut dès sa publication inscrit au concours des Plumes Francophones sur Amazon. J’avais l’espoir qu’il termine dans le top cinq, et vous l’avez hissé sur la plus haute marche. Merci pour ça ! Lauréat du Prix des lecteurs fut une magnifique surprise et une récompense extraordinaire. Plusieurs mois plus tard, j’en suis toujours heureux et ressens encore quelques picotements de joie.  Depuis, le roman collectionne les records : il entre dans son neuvième mois dans le top 100 des meilleures ventes, 272 commentaires à ce jour. Ce dernier chiffre ne parle sans doute pas au lecteur que vous êtes, mais en comparaison, mon premier roman publié en 2014 “Un genou à terre” compte 268 commentaires en presque cinq ans (ce fut pourtant un gros succès). 

           Le moral :      

          Le doute fait partie de ma personnalité, comme de celle de nombreux auteurs, il est exacerbé chez moi, pour différentes raisons, et devient parfois mon pire ennemi. Je reconnais avoir souvent baissé les bras cette année, ne pas avoir cru en AVA : le personnage principal de ce dernier roman. Avoir douté de vous et de votre envie de me suivre dans cette histoire dramatique… et je me suis trompé ! C’est la leçon que j’aimerais retenir et la résolution que j’aimerais prendre pour l’année qui vient. Je vais donc croire en moi un peu plus, et croire en vous aussi ! 🙂 

          Cinq années se sont écoulées depuis mon premier roman, et j’avais décidé qu’en cette fin 2018, je prendrai une décision concernant mon avenir. Je me suis beaucoup investi dans cette aventure, sans jamais compter, avec toujours l’espoir d’offrir des histoires de plus en plus prenantes, de m’améliorer, de cultiver ma joie d’écrire, et pourquoi pas, rêve un peu fou, de vous voir de plus en plus nombreux à vous évader au travers de ces aventures artificielles. Aujourd’hui, je réalise que le travail fourni, l’exaltation de la page qui se noircit, et l’envie de partager me rapprochent de jour en jour de cet espoir fou. Le prix des lecteurs fut une bouffée d’oxygène que j’attendais, une récompense qui dissipa mes craintes. Après chaque nouveau roman, je me dis : mais que vais-je écrire maintenant ? Serai-je capable de ne pas décevoir ? D’aller plus loin ? 

          Grâce à vous, des portes semblent s’ouvrir, des propositions qui pour le moment n’ont pas abouti, mais qui me réconfortent. Je préfère prendre mon temps, ne pas me précipiter, j’aime mes romans, à des degrés différents, mais je tiens à eux. J’aime porter différentes casquettes, travailler les couvertures, la quatrième, imaginer une bande-annonce… 

          Les autres temps forts :

          “La tête du lapin bleu” est désormais disponible en version Audio grâce  à Audible. Un moment de magie lorsque j’ai écouté la comédienne Bénédicte Charton lire l’histoire de AVA.  J’ai toujours aimé les conteurs d’histoire, et la performance de Bénédicte me comble de joie. 

           J’ai assisté, à Paris, à une projection privée du court métrage réalisé par Benjamin Nicolas. Ce fut encore une fois un moment exceptionnel. Voir ces quelques minutes de film, enregistré sur pellicule 16 mm, dans une salle obscure parisienne, reste un moment inoubliable. J’espère pouvoir partager cette vidéo avec vous dans quelques mois.

           J’ai retravaillé mon premier roman “Un genou à terre”, je le trouvais bien en dessous des autres au niveau de l’écriture ; très scolaire. L’histoire n’a pas changé, mais j’ai revu les dialogues, le style, et puis aussi prodigué à de nombreuses coupes qui donnent plus de rythme à l’aventure. Je ressentais le besoin d’offrir aux nouveaux, comme aux anciens lecteurs, une version digne des romans suivants. 

          Mon second roman, “Le dompteur de pluie”, fait l’objet également d’une réécriture. Plus poussée, elle donnera plus de corps à l’histoire de ce premier tome. Je l’ai retiré de la vente il y a plusieurs mois, car il me semblait qu’il manquait d’étoffe. Il bénéficiera d’une nouvelle couverture, plus orientée “fantasy”, de croquis intérieurs, d’une carte, d’un lexique (pour les plus jeunes), mais surtout de plus de profondeurs dans le détail de ce petit monde des “Klungs”.

          Le second et dernier tome de cette aventure fantasy est presque terminé, il ne me reste que deux ou trois chapitres à rédiger, à lui trouver un titre, une couverture. Il devrait trouver le chemin de la publication un peu avant l’été. J’espère que cette histoire différente vous plaira. Mais je vous en parlerai plus en détail le moment venu.    

          Quelles résolutions pour 2019 ?

          Pour être honnête : aucune. La vie est trop courte pour s’encombrer d’objectifs, de promesses vite lancées que l’on oublie aux premiers rayons du soleil. En revanche, mais comme tous les ans, je vais tenter d’apprécier chaque petit bonheur comme si c’était le dernier, ou mieux, comme si c’était le premier ! 

 

          Un nouveau roman pour 2019 ?

         En dehors des deux fantasy, je ne vois rien dans ma boule de cristal pour cette année, mais il est trop tôt pour me prononcer de façon catégorique. 

 

          Des salons littéraires ?

          Sans doute en mars au Livre Paris 2019, si Amazon m’invite. J’avais beaucoup apprécié celui de Carry le Rouet, si l’on m’y convie ce sera avec plaisir. Quant à d’autres lieux ? Il faudrait que l’on me fasse des propositions, mais pourquoi pas !  

          Quoi de neuf dans les prochains jours ? 

          Un retour progressif sur les réseaux, mais de manière plus discrète, et pour la sortie du tome 1 des Klungs : une surprise !

                                                                                                                                                             Wendall UTROI

Si vous avez des questions, des sujets que vous aimeriez que j’aborde, laissez-moi un commentaire.